Afterwork Malcolm X avec Eric&Eric

Comme lors du lancement de la saison, nous organisons une nouvelle séance Afterwork pour la première de Malcolm X le 14 octobre. Vous êtes tous les bienvenus à partir de 17h pour une exposition et de la musique !

À partir de 17h
Eric van Uytven habite et travaille à Bruxelles. Cet autodidacte crée des collages, des installations et des performances. Il a déjà exposé à De Pianofabriek, à la Galerie Saint-Lambert et à Recyclart Bruxelles. On a également pu voir son travail hors de Belgique, à Amsterdam, Berlin, Londres et Paris. Le triptyque présenté au KVS veut rendre visible l’invisible, lieu des peurs et des possibles. Il amorce un dialogue entre différents récits abordant les avantages immérités du système, des structures et des institutions de la société.

DJ : préparez-vous à danser sur la musique de Boogiewomen

À 18h30 
Performance solo : Eric Labat, chanteur soul R&B, est né à Bruxelles, où il a grandi avec les chants congolais de sa mère et la collection de vinyles que son père a rapportée de ses voyages aux États-Unis. En se produisant lors de diverses jam-sessions, concerts de jazz et scènes libres en Belgique, il a rencontré de nombreux musiciens passionnés – ce qui a débouché sur diverses collaborations. Il écrit et chante régulièrement pour HNMK, Brussels Pop Masters BPM et The Soul Triggers. Eric vient de lancer son disque X-E.P.RIENCE en collaboration avec DJ Da Vinci, TerraOne en EMOS. 

« Pour moi, Malcolm X est un prophète. Ce n’était pas un ange. Il a fait de mauvaises choses dans sa jeunesse, ce qui l’a conduit en prison. Je suis né à Bruxelles dans les années 1980 et j’ai grandi dans les années 1990. Il y avait des bandes, et c’était dur pour des enfants métis comme mes frères et moi de grandir dans ce contexte. Malcolm X a rompu avec sa vie de gangster et créé un mouvement énorme. Il a traversé un changement dans sa vie personnelle, et amené également du changement dans la société. Plus tard aussi, quand il a compris que la voie de Nation de l’Islam n’était pas la sienne. Il a perçu lui-même – personne ne l’y a contraint – qu’il devait changer de cap, et il l’a fait. Il a ainsi inspiré de nombreuses personnes – moi compris. » (Eric Labat)

À 20h00
Malcolm X au KVS BOL

Serez-vous de la partie ?