COLOURED SWANS 2: ELDORADO

Moya Michael & David Hernandez / KVS, BOZAR, VOORUIT & Dance Umbrella (S.A.)

Dans Coloured Swans, la danseuse, performeuse et chorégraphe Moya Michael interroge la façon dont des strates d’identités imposées modifient la manière dont un(e) artiste se déplace, parle, chante et quels espaces spécifiques son corps visualise ou occupe. Des solos de danse truffées de vidéo, de chant et de texte.

Classifiée comme « coloured » sous l’apartheid en Afrique du Sud, Moya Michael invite des artistes d’une variété de disciplines et origines à la rejoindre dans cette quête. Ensemble, ils vont partager leurs histoires personnelles afin de confronter et d’entrelacer la complexité de leurs expériences en une création totale. Chaque rencontre aboutit à un solo créé pour et avec l’artiste en question et donne ainsi lieu à l’un des cygnes de Coloured Swans. Réservez les deux ensemble !

COLOURED SWAN 2: ELDORADO 

Moya Michael / David Hernandez 
Pour la création du second solo, Moya va travailler avec le danseur, performeur et chorégraphe David Hernandez. Les points de départ font référence aux expériences de David Hernandez en tant que citoyen états-unien et artiste d’origine latino ainsi qu’aux rencontres historiques entre colonisateurs espagnols et les peuples indigènes d’Amérique latine et du Mexique.

« Avec la série de spectacles Coloured Swans, nous nous penchons sur ce que signifient aujourd’hui l’identité et le multiculturalisme. L’Eldorado, la cité d’or mythique, sert de métaphore à toutes les quêtes vers la terre promise. Il s’agit d’un spectacle multidisciplinaire. Une forme hybride qui marie la danse, le théâtre, la musique et l’image, aussi mélangée que ses créateurs. » – Moya Michael

COLOURED SWAN 1: KHOISWAN 
Moya Michael / Tracey Rose 
Avec la plasticienne et artiste de la performance Tracey Rose, Moya Michael explore les images habituelles qui reflètent leurs ascendances, leurs histoires et qui les situent aujourd’hui en tant que femmes de couleur et en particulier en tant que descendantes du peuple Khoi.  

« Si nous utilisions des “systèmes externes” pour faire référence aux différences entre des corps, on pourrait dire qu’il y a des “systèmes internes” qui renvoient aux réponses individuelles à ces systèmes externes. Les systèmes internes se développent à travers le temps et sont une manière d’affaiblir ou de renforcer ce qui nous est inévitablement imposé. » – Moya Michael

Prix
€ 17
reduction
€ 13 / € 9 (-26)
Premiere
15.11.2018
EN