Les hommes et les femmes de La Mancha

La fête inaugurale de la saison est déjà derrière nous, la paella est digérée. Retournons-nous une dernière fois sur l’événement avant de nous lancer à plein régime dans la nouvelle saison.

Sous les bannières du théâtre on a dansé, parfois au ralenti, parfois pas, et la sangria a coulé à flots. La paella paraît aussi avoir ravi les palais, en témoigne les poêles vides. Entre-temps, la distribution et l’orchestre de L’Homme de La Mancha se préparaient en coulisse pour la première du spectacle. Celle-ci s’est achevée par une ovation debout et la soirée a continué dans une ambiance festive torride.

✩✩✩✩✩ Quelques extraits des critiques :

« Le spectacle est traversé par une énergie, une créativité et une virtuosité scénique étourdissantes et collective. » La Libre

« Une mise en scène inspirée et irréprochable (Michael De Cock et Junior Mthombeni) et une direction musicale magistrale et multiple (Bassem Akiki) qui inscrivent l’œuvre dans le XXI ème siècle. » - LIVRaisons : le blog de PEN Belgique

« Le comédien et chanteur flamand Filip Jordens, grand interprète de Brel, se révèle à la hauteur des enjeux tout en se distinguant de son modèle par une poésie et une fragilité désarmantes. » - La Libre