KVS logo

MAPping Brussels

KVS, Mestizo Arts Platform, Pianofabriek Citylab & Théâtre de Galafronie

La ville n’existe pas. La ville est un ensemble de performances interprétées chaque jour par environ les mêmes personnes qui font environ la même chose – ou pas. Chaque performeur crée et recrée la ville en permanence. En tant que performeurs, nous donnons du sens au décor que nous appelons « la ville ». Si nous décidions tous de quitter conjointement le décor, la ville deviendrait un autre espace physique et mental.

Dans MAPping, nous explorons les traces de Bruxellois comme les autres, mais particuliers : Isabel, Pitcho, Amira, Roland, Benjamin, Omar et Didier. Des créateurs, artistes de différentes disciplines, de différents circuits artistiques, de différentes générations - avec toutes les conséquences qui s’ensuivent. Ils créent une performance sensorielle afin de ressentir Bruxelles de la même manière qu’eux. Ils nous font découvrir ou redécouvrir le tissu social de la ville : sans prétention, sans sensationnel, mais avec d’autant plus de chaleur humaine et de sentiment. 

Chacun à leur manière, les artistes cartographient leur ville, leur chez-soi. Nous nous glissons dans leur peau et flânons avec eux dans Bruxelles, à travers leurs vies et leurs récits.

 

Ce spectacle n’est malheureusement pas accessible aux personnes qui se déplacent avec difficultés ou aux personnes en fauteuils roulants. Veuillez nous en excuser.

Bio

Benjamin Vandewalle

Benjamin Vandewalle a entamé ses études de danse à l’École du Ballet Royal d’Anvers et les a achevées à P.A.R.T.S., à Bruxelles, en 2006. Depuis ses débuts, le thème central de son œuvre est la perception. Il crée des mouvements – non seulement dans le corps du performeur, mais aussi dans celui du spectateur. Son œuvre consiste à partager de nouvelles expériences et perspectives avec un grand public. Pour les spectacles Birdwatching (2009) et One/Zero (2011), il a travaillé en étroite collaboration avec l’artiste plasticien et scénographe Erki De Vries. En 2012, il est sorti de la black box pour s’installer dans l’espace public. Son spectacle mobile Birdwatching 4x4 a enchanté le public et la critique et a effectué une tournée pendant plusieurs saisons. À l’heure actuelle, Vandewalle effectue une nouvelle tournée avec son installation intime Interview (2013) ainsi qu’avec la chorégraphie sonore Hear (2016). Pour les deux pièces, il travaille avec des participants locaux. Parallèlement, Vandewalle prépare différentes nouvelles installations et performances pour l’espace public. Il a collaboré avec l’école de danse Nyakaza en Afrique du Sud, lancé le projet Comfusao au Mozambique et accompagné un groupe d’étudiants de P.A.R.T.S. au Sénégal dans le cadre d’un projet d’échange. Avec le philosophe Jan Cnops et un groupe d’élèves de Molenbeek, il a réalisé les documentaires (un)usual et Movements. Benjamin Vandewalle est artiste en résidence au Kaaitheater de 2017 à 2021.

А propos de MAPping:
Photo-Masques. La ville est là, à l’extérieur, mais nous portons tous en nous nos villes intérieures : un plan intérieur de la ville créée par la façon dont nous la regardons, par la manière dont nous nous déplaçons dans la ville et l’écoutons. Photo-masques est une invitation à jouer avec ce principe et à se plonger dans la ville à travers le regard de l’autre.

 

Amira Daoudi

Amira Daoudi, graphiste et directrice artistique, vit et travaille à Bruxelles. C’est dans ce creuset d’identités qu’elle s’est spécialisée dans la création d’affiches de film. Diplômée de l’École des Beaux-Arts Sint Lukas à Bruxelles en 2010, elle manifeste d’emblée son talent avec Little Baby Jesus of Flandr de Gust Van den Berghe. Depuis sa création pour le film Bullhead, nominé aux Oscars en 2010, son portfolio ne cesse de s’enrichir et Daoudi dirige aujourd’hui sa propre société internationale de communication créative. En 2015, la première exposition individuelle d’Amira Daoudi, From Film To Poster, a eu lieu dans la Galerie de la Reine. Cette même année, elle a publié un roman graphique, Cafard. En 2016, son entreprise a commencé à développer la toute nouvelle identité graphique du KVS, le Théâtre Royal flamand de la Ville de Bruxelles. En plus de sa création graphique pour des projets cinématographiques et théâtraux, elle collabore actuellement au parcours-performance MAPping Brussels du KVS.

А propos de MAPping:
Amira Daoudi a effectué une recherche sur la signification d’un des symboles de Bruxelles, à savoir l’ange. De mémoire d’homme, l’Archange Michel est le saint patron de cette ville. La représentation des anges est profondément enracinée dans la mémoire humaine. L’ange, figure cryptique et polymorphe, homme ou femme, enfant ou adulte, incarne aussi le symbole moral de la bonté et de la protection du mal. Que représentent les anges à Bruxelles, que nous racontent-ils ? Quelle voix ou quel son perceptible étaient autrefois considérés comme divins ? Qu’est-ce qui fait que nous tentons depuis si longtemps de portraiturer des anges et pourquoi leur innocence est-elle si attrayante ? Dans MAPping, l’ange devient une métaphore de la ville : blessé, mais heureusement porté, soutenu et secouru par l’homme. Amira Daoudi a transformé cet ange qui veille sur nous, entre autres, en tableau vivant mobile et en un projet de logo, transposé sur différents supports, dont la carte géographique ou le plan du parcours. 

 

Isabel Burr Raty

Isabel Burr Raty est une artiste belgo-chilienne qui vit et travaille à Bruxelles depuis 2013. Elle mène des recherches sur la faille ontologique entre l’endémique, l’autochtone et le modifié, le manipulé, entre le savoir non autorisé de l’exilé, du réinstallé, du relocalisé et les faits officiels. Sa pratique artistique marie nouveaux médias et nouveaux matériaux afin de créer des performances et des installations qui jouent avec la magie synthétique et proposent des pratiques de bio-autonomie.

А propos de MAPping:
Dans MAPping, Isabel invite le public de participants à dépasser des frontières topographiques et historiques qui définissent notre propre « tribalisme », pour entrer dans le vide de nos territoires intérieurs et extérieurs en mobilisant nos corps dans un tournoiement commun contre la montre, pour flirter avec le mystère qui fait cohabiter et interagir toutes les espèces dans ce monde. Dans un jeu ludique et à travers le parcours d’une installation visuelle, Isabel fait découvrir un univers intime dans lequel l’abjection devient une pulsion entre liberté et domination, reflétant la fragilité chaotique et surréaliste que l’on peut trouver inscrite dans les paysages de Bruxelles.

 

Pitcho Womba Konga

Entre la musique, l’écriture, le théâtre et le cinéma, Pitcho Womba Konga essaie de dessiner son monde. Un espace à la croisée de différentes références, à l’image de la culture hip-hop dans laquelle il a pu faire ses armes depuis plus de 20 ans. Originaire du Congo-Kinshasa, de nationalité belge, ce résident de Bruxelles qui s’est produit quasi aux quatre coins de la planète se profile comme un homme du monde.

А propos de MAPping:
Une grande ville regorgeant d’appartements à l’intérieur desquels se jouent des vies, des histoires, peut-être des moments d’intimité ? Parfois, en se promenant dans les villes, on observe, on vole des instants de vie, sans consentement. Peut-être est-ce aussi une manière de mieux connaître l’autre que de l’observer à des moments où il ignore qu’il est vu ? Est-il plus vrai pour autant ?

 

Omar Semati

Omar est scénographe de profession et travaille dans le domaine du théâtre, du cinéma et de la danse, dans lesquels il tente de relever des défis scénographiques. Son activité préférée consiste à rendre possibles les rêves artistiques, afin de donner à chaque spectacle, chaque pièce de théâtre, chaque film quelque chose de spécial, d’original, d’unique, propre à cette création. Omar essaie d’ajouter des couleurs sensitives, celles qui peuvent toucher le public sans qu’il faille de mots pour expliquer, d’inclure une touche de magie, simple fruit de la créativité et de la collaboration avec d’autres, artistes ou pas.

А propos de MAPping:
Dans MAPping, Omar voudrait rendre hommage à Madame Andrée et lui insuffler vie le temps d’un instant en racontant qui est cette femme tout au long du parcours. Pour ce faire, il a décidé d’utiliser la technique de l’holographie de taille humaine, un procédé qui existe depuis longtemps, mais qu'il a combiné avec d’autres techniques comme les arts numériques – la vidéo et le compositing FX (animation, modélisation). En outre, une collaboration fructueuse avec certains artistes du projet MAPping lui a aussi incité à composer une chanson pour cette dame. Cette dame qu’un enfant croyait être raciste, parce qu’elle ne le saluait jamais, jusqu’au jour où …

 

Roland Dumbi Kamanda

Né à Bruxelles et issu d'une grande famille à travers le monde, Roland se décrit comme une personne cosmopolite. Ayant fait des études standards, son envie de bouger prend vite le dessus. Il se retrouve rapidement au coeur de Londres où il cotoye differentes personnalités pendant plusieurs années. Un retour aux sources au coeur de Bruxelles était nécessaire pour développer sa passion pour la réalisation, la photographie et tout ce qui a attrait au cinema. Ses experiences? Les courts metrages, les comédies musicales, les clips vidéos et autres.

А propos de MAPping:
Roland rend hommage à Madame Andrée aussi. 

 

Didier De Neck

Didier est un membre fondateur du Théâtre de Galafronie, qui existe depuis 40 ans. Acteur, metteur en scène et auteur, il a participé à de nombreuses créations collectives pour jeunes publics et pour tout public, dans diverses maisons comme Papyrus, Sac à dos, KVS, Toneelhuis, Campo, Roultabi, Galafronie, Tanneurs, Varia, Balsamine, National, etc. Mais il est surtout un habitant de Saint-Josse, à Bruxelles. Il y travaille et il y habite avec des musiciens, des avocates, des chômeurs, des acteurs …

А propos de MAPping:
Son implication dans le projet MAPping Brussels consiste à ouvrir la maison de Saint-Josse, située entre la rue Potagère et la rue des Coteaux aux participants. Son collectif leur a préparé des rencontres intimes dans différentes pièces de leur lieu de vie et de travail (musiques, confidences, mini-conférence, expérience juridique et autres sensations, parfums et saveurs de la maison). Ils y offrons des moments les plus sincères possible. Bienvenue. Didier & les autres (Marianne, Çigdem, Éric, Camilo, Elsa, Christine, Guy, Al, Ahmed, Alba, Marco, Isa…)

Reviews

30.08.2017 - De Morgen special (Selectief) - Collagewerk toont de weg
10.09.2017 - BrusselBlogt.be - Bienvenue, Brussel, city of angels
26.09.2017 - Rekto Verso - Beste Pitcho Womba Konga,

Credits

de & avec ISABEL BURR RATY, AMIRA DAOUDI, DIDIER DE NECK, ROLAND DUMBI-KABANGU, JUNIOR MTHOMBENI, GERARDO SALINAS, OMAR SEMATI, ANGELA TILLIEU OLODO, BENJAMIN VANDEWALLE, PITCHO WOMBA KONGA Galafronie Didier De Neck, Marianne Hansé Pianofabriek Samira Hmouda, Angela Tillieu Olodo KVS Donald Berlanger, Laurence De Lafontaine, Heidi Ehrhart, Inge Floré, Lien Stas, Max Stuurman DIRECTEUR technique Lieven Symaeys directeur production Nadia El Mahi Audioguide editing Angela Tillieu Olodo, Max Stuurman, Pitcho Womba Konga vidéo Delphine Somers merci à RAPHAËL ANTON IRISARRI, CÉLINE CALLENS, YOUSRA DAHRY, DRAGAN, CAROLINE DUJARDIN, LEILA DUQUAINE, NOOR FLORÉ, CECILIA KUSKA, DOMINIQUE PAGE, EVANGELOS RASSOS, FERNANDO RUBIO, EMBAJADA DE ARGENTINA, VANHOUT-BESIX RED 'THE COSMOPOLITAN', BEGIJNHOFKERK BRUSSEL, BNA-BBOT, TROPICANA prod. KVS & MESTIZO ARTS PLATFORM coprod. PIANOFABRIEK CITYLAB & THÉÂTRE DE GALAFRONIE

Pictures

Veuillez trouver ci-dessous les photos de presse en haute résolution de nos propres spectacles. Celles-ci peuvent être utilisées dans le cadre de la publication d’informations gratuites à propos du KVS. (Le nom du photographe doit toujours être mentionné explicitement mentionné.)

PERSVERANTWOORDELIJKE

Inge Jooris
inge.jooris@kvs.be
0483 54 73 88

(INTER)NATIONALE SPREIDING

Saskia Liénard
saskia.lienard@kvs.be
0496 55 19 92