Valentijn Dhaenens sur Domestica

Enfant, j’ai vécu le divorce de mes parents, et contrairement à beaucoup d’autres, c’était pour moi une sorte de délivrance. Une délivrance de la tension et de la peur que je ressentais lors des nombreuses discordes de mes parents. Je me souviens d’être au lit et d’entendre mes parents hausser le ton ou pleurer parfois. 

Dans ces moments-là, je perdais tout sentiment de protection ou de confiance, et moi je voulais divorcer de mes parents, prendre un sac à dos, sauter sur mon gocart, sur la voie rapide toute proche et partir le plus loin possible d’eux. Aujourd’hui encore, il y a un certain type de dispute qui m’est très pénible. 

Ça peut être dans n’importe quel contexte, mais si dans une discussion difficile certaines fréquences sont atteintes, je suis encore subjugué par la même envie de fuir. Je crois que c’est cette fascination émotionnelle qui est le premier motif à la base de ce spectacle, dans l’espoir de révéler un peu de cette terreur que j’éprouve, tout comme beaucoup d’autres personnes certainement.