KVS
© Danny Willems

Malus

Igor Shyshko, Logan Lopez Gonzalez, Alain Franco / Kunst/Werk, De Munt & KVS
The Story of Being
ven. 22.04.2022 - sam. 23.04.2022
22.04.2022
-
23.04.2022
  • 22.04.2022
    20:30 - 21:30
    KVS, Brussels
    KVS BOX
    Évenement passé
  • 23.04.2022
    20:30 - 21:30
    KVS, Brussels
    KVS BOX
    Évenement passé

Malus est un mot latin qui signifie « mal », « mauvais » et fait référence à l’obscurité des choses qui restent toujours dissimulées sous la surface. Pour le spectacle Malus, le chorégraphe Igor Shyshko travaille avec le compositeur Alain Franco en vue de créer un réseau de liens. Le corps semble se débattre, se replier sur soi, tenter d’avoir prise sur le temps qui s’écoule, dans un mouvement circulaire, lent mais constant.

« Un corps énigmatique, la voix apaisante d’un contre-ténor et une insondable sculpture suspendue à une grille, broyant lentement le temps. »

Elle Monk / Elke Van Campenhout

Le yogi et le danseur

Pour ce spectacle, Shyshko s’inspire de ses expériences de yogi. Une pratique qu’il définit lui-même comme un voyage intérieur d’introspection et de lien, contrairement au corps du performeur qui est extraverti et dirige son énergie vers le public, en fonction des intentions du créateur. Porter à la scène l’intensité sereine du corps du yogi consiste en une tentative de rompre la logique de voir et être vu. Le corps se débat pour rester vide, travaille, tremble, répète. Dans l’espace entre la musique et les corps, le chanteur et le danseur, la lumière et la sculpture, il recrée sa propre « réalité onirique ».

Danser dans l’obscurité

À une époque où nous faisons quotidiennement face à l’incertitude, nous nous sommes familiarisés avec la soif fébrile de notre esprit de projeter des modèles sur le quotidien. Des visions qui confirment tout ce que nous pensons déjà savoir sur notre sort et nos avoirs. 

Malus révèle l’absurdité de créer et de recréer des « réalités » à partir d’idées divergentes. La pomme de Malus est surtout une référence au désir ardent d’être maître de notre destin. Une chute qui a commencé par notre soif de savoir, l’exigence de mieux nous connaître nous- mêmes, notre corps et le monde qui nous entoure. La pomme, qui a aussi bien enclenché les Lumières que l’érotisme. La quête spirituelle s’est transformée en spectacle dès que s’est manifestée la nécessité de clarté. Dans ce processus, nous nous sommes trouvés et en même temps aliénés de notre environnement.

Une tentative de nous reconnecter avec nous-mêmes

Dans Malus, nous assistons aux tentatives du corps humain à retrouver le lien avec lui-même et à maîtriser le temps et les circonstances. Malus n’est pas tant un commentaire qu’une méditation sur notre époque. Un laps de temps, une invitation à faire le bilan de ce dont nous sommes constitué·es. Ce que nous souhaitons voir lorsque nous regardons ce qui est devant nous.

Crédits

CHOREOGRAFIE & DANS / CHORÉGRAPHIE & DANSE / CHOREOGRAPHY & DANCE Igor Shyshko CONTRATENOR / CONTRE-TÉNOR / COUNTER TENOR Logan Lopez Gonzalez (MM Academy) MUZIEKDRAMATURGIE & MONTAGE / DRAMATURGIE & MONTAGE DE LA MUSIQUE / MUSIC DRAMATURGY & EDITING Alain Franco KOSTUUMONTWERP & SCENOGRAFIE / CONCEPTION COSTUMES & SCÉNOGRAPHIE / COSTUME DESIGN & SCENOGRAPHY Katleen Vinck LICHTONTWERP / CONCEPTION LUMIÈRES / LIGHTING DESIGN Caroline Mathieu ARTISTIEK ADVIES / CONSEIL ARTISTIQUE / ARTISTIC ADVICE Marc Vanrunxt PRODUCTIE / PRODUCTION Kunst/werk & KVS COPRODUCTIE / COPRODUCTION De Munt/La Monnaie SPECIAL THANKS TO Cedrik Toselli & WIELS, Moya Michael, Marc Vanrunxt, Elle Monk / Elke Van Campenhout & KVS

Consultez nos sélections