Congolisation 2021

En janvier, le festival CONGOLISATION – Festival Afro-Diaspo-Arts Made in Belgium – jette l’ancre pour la deuxième année d’affilée au KVS ! Ce festival multidisciplinaire est composé d’expositions, de danse, de théâtre, de musique, de films et de conférences. Le festival s’inscrit dans un contexte belge et a pour vocation de mettre en relief la diversité artistique de la diaspora congolaise, en particulier, et africaine, en général. Il se définit non pas comme un regard « sur » cette diversité mais plutôt comme un regard « de » cette diversité sur le monde qui l’entoure. 

Initiateur Pitcho Womba Konga: « L’enjeu est de permettre à d’autres récits d’être pris en considération, non pas pour être mises en concurrence mais plutôt pour apporter une complémentarité. Pour ce faire, il est nécessaire d’accorder une attention particulière à ceux qui n’ont pas la facilité d’accès à ces différents espaces d’expressions. C’est dans cette démarche que s’inscrit le festival, c’est à dire créer un moment pour tenter d’équilibrer la balance de visibilité, de temps de parole, des préoccupations et faire en sorte que les opportunités puissent être les mêmes pour tous. » 

L’année passée, nous avons pu accueillir, entre autres, Nadia Rose et Dope Saint Jude, deux prodiges de la scène hip-hop londonienne. Pour l’édition 2021, le programme est encore en construction, mais nous pouvons d’ores et déjà annoncer deux spectacles : Koko Slam Gang dans lequel les fabuleuses grands-mères congolaises de la dernière édition du slam pour seniors sont éblouissantes. Et Boy Breaking Glass d’Alesandra Seutin, que vous connaissez peut-être de sa performance d’actrice et de danseuse dans Dear Winnie.

Spectacles dans ce parcours

Cookies
Le KVS utilise des cookies. Parce que nous voulons garantir votre confidentialité et améliorer la convivialité de votre visite sur notre site web. Nous pensons qu'il est important que vous sachiez comment et pourquoi nous l'utilisons.
Lire notre politique de confidentialité