KVS

Koen De Sutter

Koen De Sutter est un acteur et metteur en scène belge néerlandophone. En 1990, il achève ses études d’art dramatique au Studio Herman Teirlinck, à Anvers. Depuis les années 90, il a joué dans différentes compagnies de théâtre, comme Het Gevolg, Theater Zuidpool, Arca (Gand), Theater Antigone et NTGent. Parmi les spectacles dans lesquels il interprète ses premiers rôles importants au début de sa carrière, on peut citer, entre autres, Henri V de Shakespeare et Thuis de Claus. En 1996, il commence à combiner son travail de comédien avec celui de metteur en scène. Sa première mise en scène est une pièce de Dylan Thomas, Onder het Melkwoud [Au bois lacté]. Pour la compagnie Zuidpool, il met en scène, entre autres, Anna Blume hat ein Vogel [Anna Fleur a un oiseau] d’après Kurt Schwitters, De invreter [une adaptation du roman L’Écornifleur de Jules Renard] de Jeroen Olyslaegers, Kussenman [L’homme-oreiller] de Martin McDonagh et plusieurs pièces d’Arne Sierens. De 2001 à 2006, il assure la direction artistique de la compagnie Theater Zuidpool, tout en restant jouer et mettre en scène.

En 2006 et 2007, Koen De Sutter effectue une tournée à travers la Flandre avec le monologue Martens (une production de NTGent et Theater Antigone sur un texte de Bart Meuleman), qui évoque la vie de l’ancien Premier ministre belge, Wilfried Martens. À cette même époque, il est artiste en résidence à LOD. Depuis, il a travaillé en tant que comédien et metteur en scène pour Theater Zuidpool, Ensemble Leporello et Theaterproductiehuis Zeelandia-Zeeland Nazomerfestival [maison de production de théâtre et festival d’automne de Zélande]. En 2007, il met en scène De Dikke van Dale [l’équivalent néerlandais du Grand Robert] et en 2009, il crée pour ce même festival un projet de théâtre hors les murs avec Jan Decleir : Onder het melkwoud.

Au total, De Sutter a mis en scène quelque vingt-cinq productions et a joué dans une quarantaine de spectacles. Il a mis en scène, entre autres, Aleksej (HETPALEIS, 2010), Al te luide eenzaamheid [Une trop bruyante solitude de Bohumil Hrabal, Theater Zuidpool, 2014] et Maat voor maat [Mesure pour mesure de Shakespeare, Theaterproductiehuis Zeelandia, 2016]. Au cours de la décennie passée, il a joué ses rôles majeurs dans les spectacles Tartuffe (NTG, 2011), Faust, ofte krakeling beneden de louteringberg [Faust ou le papillon au bas du Purgatoire, Theater Zuidpool, 2012], Montaigne (2016), Risjaar Drei [Richard III (en dialecte anversois), Olympique Dramatique, 2017] et Othello (Théâtre de Liège, 2018).

© Danny Willems

Joue dans