© Tom Bruelemans

Alerte rouge : le secteur culturel lance un cri d’alarme

Le 28 août, de 21h00 à 23h55, le KVS baigne ses bâtiments de lumière rouge, dans le sillage d’une action de protestation du secteur de l’événementiel, initiée au Royaume-Uni et aux Pays-Bas. Les secteurs culturel et événementiel sont au bord du gouffre. Aussi réclament-ils un traitement équitable pour enfin pouvoir retravailler dans des conditions plus vivables.

La crise du coronavirus a frappé dur. Des milliers d’artistes, de free-lances, de techniciens, etc. se retrouvent sans travail. À l’heure actuelle, le secteur de l’événementiel et du spectacle vivant vit une véritable catastrophe à grande échelle. Nous n’aimerions pas assister à la fin du secteur. Pour l’éviter, il faut des mesures de soutien. La culture est essentielle pour le bien-être des citoyens. Sans culture, point de vivre ensemble. Le public a soif d’expériences culturelles et du sentiment si important de communion, de partage de ces expériences avec les autres spectateurs.

Le secteur culturel est las du traitement impitoyable qu’on lui réserve. Nous sommes parfaitement en mesure d’offrir et de faire partager de la culture en toute sécurité. Permettez-nous donc de le faire. Nous ne demandons pas de traitement de faveur, mais nous refusons d’être moins bien traités que d’autres secteurs. Public et sécurité ont toujours été et restent primordiaux pour nous.

 Cette action est aussi un appel à toute la classe politique : penchez-vous sur la culture et évaluez-la à l’aune de sa valeur. Pour toutes les strates de la société. Nous invitons nos décideurs à venir en personne faire l’expérience de la culture à l’épreuve du coronavirus.

Cookies
Le KVS utilise des cookies. Parce que nous voulons garantir votre confidentialité et améliorer la convivialité de votre visite sur notre site web. Nous pensons qu'il est important que vous sachiez comment et pourquoi nous l'utilisons.
Lire notre politique de confidentialité