© Pieter Claes

Herr Direktor, wir haben Permission : Der Schauspieldirektor à la Monnaie

Bonne nouvelle pour les amateurs de Mozart : février est le mois de Mozart à la Monnaie ! Tout le mois, le programme (en ligne) propose différentes belles œuvres du maître. Et le KVS s’associe à cette célébration de la beauté, car le 19 février, la diffusion en flux direct de l’opéra Der Schauspieldirektor est au programme : un mini-opéra burlesque, dans un concept de Michael De Cock et Fabrice Murgia (directeur artistique du Théâtre National).

Avec Alain Altinoglu, directeur musical de la Monnaie, les deux hommes de théâtre donnent une tournure moderne à cet opéra, tout en conservant l’ingéniosité subtile de l’histoire originale. Mozart lui-même a qualifié Der Schauspieldirektor de « comédie en musique en un acte ». Cet opéra offre aussi l’occasion rêvée de revoir trois femmes talentueuses à l’œuvre : les chanteuses Ana Naqe et Emma Posman et la danseuse Nadine Baboy qu’on a déjà pu admirer ensemble sur scène dans L’Homme de La Mancha, une coproduction du KVS, de la Monnaie et du Théâtre de Liège.

Der Schauspieldirektor : compromis à la belge ?

En février 1786, Mozart crée l’opéra Der Schauspieldirektor à Vienne. Ce Singspiel (opérette) d’une soixantaine de minutes répond à une commande de l’empereur Joseph II de Habsbourg. Celui-ci souhaitait en effet sonder, par le biais d’une sorte de concours, quel genre musical était le plus apprécié : le Singspiel allemand ou l’opera buffa italien. Finalement, ce fut l’opéra Prima la musica e poi le parole [D’abord la musique, puis les mots] de Salieri qui obtint la préférence. Les deux genres ne sont pas si différents au fond ; tous deux sont des spectacles en un acte qui s’articulent autour du même thème. Le récit suit aussi chaque fois la même structure : un nouvel opéra est créé et deux chanteuses rivalisent pour en être la vedette. L’apothéose est atteinte lorsqu’on trouve un compromis et que chacun·e obtient ainsi gain de cause.

L’histoire de Der Schauspieldirektor n’est pas différente. Deux imprésarios sont à la recherche d’une distribution pour leur prochain opéra. Après plusieurs auditions, ils sélectionnent deux chanteuses, mais ne s’accordent pas quant à celle à qui attribuer le rôle principal. Et aucune des deux ne veut de cachet inférieur à celui de l’autre. Cette discussion s’envenime au point qu’un des imprésarios menace d’arrêter la production. Cette semonce fait taire tout le monde et les acteurs parviennent à un compromis. Tout est bien qui finit bien !

Podcast

Le 4 février, la Monnaie a lancé son nouveau podcast Résonances, dans lequel la maison part en quête du contexte dans lequel les opéras montés à la Monnaie ont vu le jour. Dans le premier épisode, vous entendrez Michael De Cock en conversation avec Peter de Caluwe, le directeur général de la Monnaie, à propos de Der Schauspieldirektor et de sa pertinence en temps de pandémie. On peut écouter le podcast sur Google Podcasts, Spotify, Apple Podcast, Stitcher, ou sur www.lamonnaie.be.

Der Schauspieldirektor est une production de la Monnaie et fait partie de Troika, le partenariat entre la Monnaie, le Théâtre National et le KVS. Le 19 février, l’opéra sera diffusé en flux direct sur www.lamonnaie.be. Les billets sont au prix de 10 euros et peuvent être achetés sur www.lamonnaie.be. Vous ne pouvez pas assister à la diffusion en direct ? Aucun souci : Klara et Musiq3 diffuseront l’opéra le 6 mars, de sorte que vous pourrez l’écouter par ce biais.

Cookies

Nous utilisons des cookies et des techniques similaires pour analyser l'utilisation du site internet, permettre de montrer du contenu provenant de tiers comme par exemple des vidéos, et pour diverses autres fonctionnalités. Ces cookies sont également placés par des tiers. En cliquant sur “Accepter”, vous donnez votre accord. Si vous n'êtes pas d'accord, vous pouvez spécifier vos préférences via le bouton "Ajuster les paramètres". Plus d'informations…

Des cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site internet. De cette façon, votre panier sera mémorisé lors de la commande et vous pourrez vous connecter avec votre compte personnel sur le site.

Les cookies sont également nécessaires pour enrichir votre expérience sur le site. Par exemple, des contenus multimédias délivrés par des tiers tels que les vidéos, sont souvent accompagnés de cookies. Nous conservons également des statistiques pour améliorer continuellement le site internet.

Enfin, les cookies sont utilisés pour collecter des informations complémentaires sur nos activités marketing, telles que les newsletters et actions promotionnelles, aussi efficacement que possible et de façon personnalisée.

Paramètres des cookies