© Danny Willems

MESUT ARSLAN

Mesut Arslan est metteur en scène, directeur artistique chez Platform 0090 et un des visages du KVS. 

Les racines de Mesut Arslan sont dispersées : Macédoine, Kosovo, Turquie, Belgique, Flandre… Voilà qui joue peut-être un rôle dans la manière singulière dont il crée des reconstructions de textes, de scènes, d’auteurs et d’images. Il crée un style bien à lui qui évolue vers un langage visuel dans lequel la langue est intégrée de manière expérimentale.

En Turquie, Mesut Arslan joue dans des spectacles du théâtre municipal d’Izmir et de la compagnie Yenis Asir – dont il est également l’assistant-metteur en scène. À l’âge de vingt ans, il prend l’avion pour la Belgique, seul, et s’y consacre pendant quelques années au théâtre. Puis il monte sa propre compagnie. Avec l’Anatolië Theater Groep (ATG), il remporte quelques succès auprès de la communauté turque. Par la suite, il fonde Platform 0090 : un atelier et une plaque tournante pour la recherche, la création et la présentation d’art multidisciplinaire avec des références à l’Asie Mineure/le Proche-Orient/le Moyen-Orient, l’Europe centrale/l’Europe de l’Est , dont il est le directeur artistique. En 2006, il assure la programmation du Theaterfestival pour la Flandre et les Pays-Bas.

En 2005, il convertit sa compagnie de théâtre ATG en OnderHetVel : lui est le metteur en scène, Eric Raeves en est le chorégraphe et Mereyem Bayram, la scénographe. Ensemble, ils partent en quête d’expériences artistiques et de confrontations complexes et audacieuses. Il en découle une diversité stratifiée aussi bien sur le plan des antécédents culturels que des disciplines artistiques. Il suffit de penser à des spectacles comme Kamer en de Man et Hebben/Zijn. Dans Plot, OnderHetVel explore le fondement de ce qu’est et devrait être le théâtre.

La liste des réalisations de Mesut Arslan est longue : en 2010, il travaille avec Guy Cassiers, le directeur artistique de la Toneelhuis, en 2011, il met en scène dans son ancienne patrie, la Turquie, Ve Veya Ya Da (Either/Or). En 2012 et 2013, il présente Kamer en de Man à Istanbul, à Bruxelles et à Londres. Au cours de la saison 2013-2014, il met en scène Betrayal de Harold Pinter et Verborgen Gezicht, une perle du Prix Nobel de littérature, Orhan Pamuk.

En 2017, Mesut Arslan rejoint l’ensemble ouvert du KVS et devient un metteur en scène familier de la maison. Avec son premier spectacle au KVS, Nachtelijk Symposium, il ne rate assurément pas son entrée. Il collabore également avec Michael De Cock au spectacle Kamyon. Mesut Arslan s’attaque cette saison à Who’s afraid of Virginia Woolf : l’un des plus grands classiques du répertoire du 20e siècle. « À l’Arslan », il plonge la pièce dans une scénographie particulière et opère des choix singuliers. 

http://mesutarslan.be/

Dans la presse

13.12.2017 - Mouvement - "Au théâtre des deux rives"
14.05.2018 - Le Vif - Lord of the Ring

Cookies
Le KVS utilise des cookies. Parce que nous voulons garantir votre confidentialité et améliorer la convivialité de votre visite sur notre site web. Nous pensons qu'il est important que vous sachiez comment et pourquoi nous l'utilisons.
Lire notre politique de confidentialité