KVS
© Karolina Maruszak

Religion? Kitend!

Jenny Onya Ambukiyenyi
ven. 18.11.2022 20:30 - 21:30
KVS, Brussels
KVS BOX
Évenement passé
18.11.2022
20:30 - 21:30
Évenement passé

Après un accident mortel dans la ville de Kinshasa Esdras, Chadrak, Lydienne et Kadogo se retrouvent dans une salle d'attente poussiéreuse. Coincés entre deux mondes, ils sont confrontés à leur passé. À toute vitesse, ils cherchent un moyen de se libérer avant que leur conscience humaine ne s'éteigne complètement.

Cette création de danse-théâtre multilingue se déroule au Congo, un pays que Jenny Ambukiyenyi Onya tient à cœur. Plongez dans l'univers de la Sape* (ou "Société des Ambianceurs et des Personnes Elégantes") et découvrez des sentiers inexplorés!

Cette création questionne l'appropriation de la culture dominante et la complexité des identités post-coloniales. Il propose un modèle d'émancipation individuelle dans lequel le sapeur réaffirme son identité à travers son lien profond avec Nzambi Ya Mpungu, l'incarnation de la Beauté sous toutes ses formes. 

*La sape, est une sous-culture principalement originaire des villes de Kinshasa et de Brazzaville (respectivement en République Démocratique du Congo et en République du Congo). Le nom est dérivé de « sape », un terme d’argot qui signifie complet, costume d’homme, et par extension, vêtement en général. À l’instar de ses prédécesseurs, la sape souhaite présenter la mode avec élégance et style. Les personnes qui adhèrent à ce mouvement sont appelées « sapeurs ».

« La sape a été popularisée dans les années soixante-septante. La version la plus répandue de ses origines veut que les sapeurs ont commencé à s’habiller en costume et à afficher leur élégance de manière ostentatoire pour ressembler aux Européens. Or, mes recherches et lectures ont démontré que le culte de l’habillement au Congo précède complètement la colonisation. Les Kongolais étaient très connus pour le maniement du textile. Ils avaient déjà un rapport au corps basé sur le respect de soi et des autres divinités. Selon leur spiritualité, le divin est la nature elle-même. Pour pouvoir être connecté à cette nature si belle et si parfaite, je me dois de tendre à cette beauté. Par le corps et par les vêtements. » Jenny Ambukiyenyi Onya - Bruzz

Crédits

TEKST, REGIE & ARTISTIEKE LEIDING / ÉCRITURE, MISE EN SCÈNE & DIRECTION ARTISTIQUE / SCRIPT, DIRECTION & ARTISTIC DIRECTOR Jenny Ambukiyenyi Onya DANS & CHOREOGRAFIE / DANSE & CHORÉGRAPHIE / DANCE & CHOREOGRAPHY Hervé Loka Sombo, Divine Kodia, Oumar Diallo, Geraudy Bombile ASSISTENT-CHOREOGRAAF / ASSISTANT CHORÉGRAPHE / ASSISTANT CHOREOGRAPHER Olivier Boko ASSISTENT-ONTWERPER / ASSISTANT STYLISME / STYLING ASSISTANT Sarah Oveneke MUZIEKECOMPOSITIES / COMPOSITIONS MUSICALES / MUSICAL COMPOSITIONS Raffaelo Visconti, César Mukaz FOTOGRAFIE / PHOTOGRAPHIE / PHOTOGRAPHY Kelvin Konadu, Karolina Maruszak LICHT UITVOERING / EXÉCUTION LUMIÈRES / LIGHTING EXECUTION Emmanuel Onya COPRODUCTIE / COPRODUCTION Zinnema & KVS MET DE STEUN VAN / AVEC LE SOUTIEN DE / WITH THE SUPPORT OF Mestizo Arts Platform/WIPCOOP